Le cannabis est anticancérigène… mais pas sa consommation

Dans une vidéo publiée sur le site Futura-Sciences, le chercheur Paul Hofman explique ce tout petit paradoxe. De nombreuses études ont montré que les composantes chimiques du cannabis pouvaient ralentir la croissance des cellules cancéreuses et favoriser leur mort. Mais pour le moment, cela se passe dans des tubes à essai. Le joint, lui, est bien cancérigène.

Pr Paul Hofman, directeur du Laboratoire de Pathologie Clinique et Expérimental au CHU de Nice

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *